La course à pied Les blogs courseapied.net : Serge

Le blog de Serge

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2009-05-22 00:16:09 : Reconnaissance du Trail des Allobroges (21-05-09)

Départ du hameau du Jourdy, au dessus de Mieussy. Passage par un chemin de croix et la grotte du Jourdy. Courte descente et sentier technique pour passer la falaise. J'ai très souvent le nez sur l'altimètre pour voir si je tiens les 1000m/h. C'est le cas. Un bout en foret et je débouche dans l'alpage. Montée hors sentier le long d'un téléski et la crête jusqu'à la Pointe Perret. Zut, je ne passerais pas sous l'heure pour 25 secondes. 1080m de dénivelé en comptant le petite descente. J'enchaine les sorties et les jambes sont là. En tapant de compte-rendu, j'ai retrouvé mon temps sur le même parcours le 16 novembre dernier : 1h05'15. 5' de gagner donc.

Petite descente puis remontée à la Pointe du Vélard. La neige a vraiment fondu. Le 12 mai, je skiais sur ces pistes de la station de Sommand et aujourd'hui, je dois aller chercher les zones de neige pour en profiter une dernière fois. Au col de la Ramaz, je prends pleine pente, pour monter au col de Vésinaz par la combe suspendue. Descente sympa du col sur une bonne pente enneigée et là les choses se gatte. Le 3 mai dernier, en raquettes, j'avais préféré renoncer à descendre près des cascades. Là, je persiste mais ce fut bien lent et laborieux. Une fois retrouvé le chemin, je le remonte pour voir le passage des cascades normal. J'aurai du aller voir de plus près car cela passait peut-être que pour où je suis passé. Ce passage est emprunté dans le sens de la montée par la course. Je doute que le trail soit passé par là si la course avait lieu aujourd'hui. Je reprends le parcours à contre-sens encore bien embêté par des névés dans cette raide pente.

Plein d'eau au chalet de Chavan et je continue vers le col de Chavan, où comme souvent, un fort vent souffle. Passage sous Haute-Pointe vers le col de Cordon. Pas pris la bonne sente alors j'ai le droit à un passage en désescalade facile que j'avais déjà emprunté. C'est ma moyenne qui en prend un coup. Ensuite retour sans histoire si ce n'est une petite chute et la traversé d'un champ d'herbes hautes qui me donnera des boutons aux cuisses.

Nouvelle sortie sur le parcours le 28 mai, le passage des cascades est bien dégagé et se passe sans soucis.

Les réactions

Par piermer, le 2009-05-22 15:46:01
Belle reconnaissance .. beau temps et surtout chouette trail en perspective .. que je compte faire peut être l'an prochain. Les photos aident bien!
Le sentier qui se perd dans le nevé m'a fait pensé à la même situation que j'ai rencontrée Lundi en allant au pas de la Coche - Belledonne- jonction avec la Vallée de l'eau D'olle: c'est d'époque!
en tous cas 1000m/ h çà ne ronfle pas !

Par macri, le 2009-05-22 23:02:22
merci Serge pour ces photos d'un coin qui me fait tant rêver; bonne continuation à toi!

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Cliquez sur le graphique pour voir les données chiffrées de la séance.


La face sud est de Haute-Pointe que j'ai traversée


Encore quelques névés près du lac du Roy


Le passage délicat des cascades vu du chalet de Chavan. Le névé en bas de l'image au centre pose aussi problème.


Vue plus large avec Chalune à gauche


2 petites traversées obligatoires avant de pouvoir longer le névé par le bas, traverser le ruisseau et après ? facile ou difficile ?


Les 5 billets précédents

2009-05-07 20:00:55 : Pointe de Bellegarde (07-05-09) - 13 photos - 10 réactions

Ayant découvert récemment que mes raquettes tenaient dans mon sac, j'en profite pour faire de belles sorties nécessitant de porter les raquettes car il n'y a plus de neige à basse altitude à cette époque de l'année.

Au menu du jour, 600m de portage pour trouver la neige à 1400m et monter à la Pointe de Bellegarde à 2516m. Grand beau temps, personne (ni humain mais pas d'animaux non plus), bonne neige portante.

N'étant pas sur que le passage du lac des Chambres, très longtemps gelé, ne va pas poser de problème, j'évite ce passage. D'après la carte, je dois pouvoir trouver des pentes me permettant de retrouver le fond du vallon. Premier essai : plus de neige sur des dalles, mais plus loin, cela passe. J'ai ainsi pu éviter en partie les portions plates, défaut de cette course.

Plusieurs bruits de tassement du manteaux neigeux en approchant du sommet mais rien ne bouge ensuite. Photos. Quelques détours au retour, avec une belle chute sans conséquence, à part me rafraichir (pas de gants et en tee-shirt).

Retour sans histoire, je croise un randonneur qui porte aussi des raquettes.

Cela valait le coup de porter 45' à l'aller et 35' au retour, superbe journée.

2009-04-19 19:01:45 : Golette de l'Oule (19-04-09) - 3 photos - 5 réactions

Pour changer un peu, je pars pour monter à la Golette de l'Oule. Habituellement, je m'arrête au dessus du col de Bostan, qui ne nécessite pas d'emprunter une pente assez raide.
Il y a quelques portions sèches sur le chemin, alors que le week-end dernier, tout se faisait sur la neige. Le regel est bon et la petite chute de neige récente a permis d'avoir une moquette parfaite, bien lisse. Je croise des skieurs qui redescendent de la Dent Blanche occidentale, plus haut sommet fréquenté du coin.
J'arrive au pied de la pente raide. Il y a une trace de descente à ski et pas mal de coulées de surface. Comme cela me parait jouable, je me lance. J'ai le droit à un peu de poudreuse. Après moult conversion, je quitte la raide pente, ouf. Un replat et une dernière traversée pour rejoindre la brèche de la Golette de l'Oule (2534m). Un étroit couloir descend dans l'autre versant, et bouche la vue. Des nuages sur la Pointe Rousse des Chambres n'arrangent pas la vue. 5' plus tard, je pourrais prendre la montagne sans nuages, cela évolue vite.
La portion raide passe plus facilement que je ne le pensais et j'ai le droit ensuite à une excellente neige, un poil dégelée sur un fond ferme. Plus bas et malgré mon horaire tardif, c'est encore bon grâce à la couverture nuageuse qui empêche l'humidification importante de la neige. Un déchaussage sur le chemin, 100m de portage et je retrouve le parking. Fin du premier acte.

Comme je pensais que mes peaux ne recolleraient pas pour une seconde montée, j'ai pris mes raquettes et part en direction de la crête de Bostan. La neige n'est pas pourrie, tout va bien. Descente agréable mais à cause d'un mauvais choix d'itinéraire, je passe une zone de lapiaz tout juste recouvert de neige. Je coince 2 fois une raquette et dois me résoudre la seconde fois à déchausser pour décoincer ma raquette. Plus de problème plus bas, une fois revenu sur le chemin.

Il va bientôt falloir porter un peu plus mais ce coin reste toujours un bon plan malgré son départ assez bas (1096m).

2009-03-19 18:17:05 : Coucher de soleil depuis la Pointe des Brasses - 2 photos - 5 réactions

Au cours de ce mois de mars, j'ai fait plusieurs sorties en fin d'après-midi sur les pistes fermées des Brasses. Arrivé trop tard au sommet, je n'ai pas pu prendre la belle lumière rouge sur le Mont-Blanc, mais quand même un beau coucher de soleil sur le Jura.
Aujourd'hui, une première pour moi à la Pointe Rousse du Criou, mais des photos complètement ratées, à cause d'un mauvais réglage de mon appareil photo, quel c__ !

2009-02-28 14:33:00 : Couloir de Mévonne au mont Billiat (26-02-09) - 2 photos - 2 réactions

Parti pour descendre le couloir de Mévonne en raquettes, je renonce en haut du couloir. Les 30 premiers mètres ne m'inspirent pas. Il aurait fallu désescalader une très raide pente peu enneigée pour accéder à une pente plus raisonnable et mieux enneigée. Tant pis, je redescendais quand même par une belle pente sur 600m de D-.

2008-10-06 19:51:40 : Bourgeoise et Tête du Vuargne (05-10-08) - 8 photos - 6 réactions

Après un Môle bien enneigé la veille, je remets cela en altitude pour fouler ce sol blanc. Départ du bord de la route entre Samoens et Verchaix. Alternance de petites routes et chemins au début. Il fait bon avec le redoux annoncé et bien présent. Le balisage du chemin a été refait et me fait passer par un chemin bien plat, où je croise les premiers chasseurs. Je fais régulièrement du bruit pour bien me faire remarquer surtout quand j'entends un coup de fusil proche. J'hésite un peu sur le chemin mais je suis bien sur le bon. Je retrouve la route qui monte au col de Joux-Plane et remonte l'arrête finale jusqu'au sommet. Je remarche dans la neige sur la dernière portion à découvert. Un groupe de vttiste commence la descente quand j'en finis de cette ascension. Photos mais je ne m'attarde pas car un vent froid souffle.

Je traverse vers le col de Joux-Plane, en partie hors sentier pour trouver des pentes sympas à descendre mais ce n'est pas le top car pas assez de neige. Je vais jusqu'au vrai col de Joux-Plane, non asphalté, et attaque la montée vers la Tête du Vuargne, sommet que je n'avais jamais gravi. Un peu étonné de la petite descente au milieu de la montée. Demi tour à l'arrivée du télésiège et je descends directement vers le lac de Joux-Plane. Ensuite direction l'arrête Angolon - Bourgoise pour retourner à ce dernier sommet et retrouver mon chemin de montée. Je poursuis 2 moutons en foret où je descends hors sentier plus directement. Plus bas, je prends le sentier normal, déconseillé à cause d'un éboulement, effectivement, le sentier s'est bien écroulé au début mais il reste largement de quoi passer. Retour rapide à la voiture, vu que j'ai de bonnes sensations en descente actuellement.

Les skis lors de la prochaine chute de neige ?

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net