La course à pied Les blogs courseapied.net : Serge

Le blog de Serge

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2008-05-01 18:34:02 : Tête des Saix * 3 (01-05-08)

Il a reneigé hier avec une limite pluie-neige vers 1400-1500m. Pour être sur de ne pas avoir à porter les skis, je monte au Plateau des saix ou Samoens 1600. Mes prédecesseurs ont fait une bonne trace dans la neige qui est bien restée poudreuse dans ce versant nord. La descente dans cette belle pente, ce sera pour plus tard. Pour l'instant, je me dépèche d'enlever les peaux à cause d'un petit vent froid, et je descends vers Morillon les Esserts. J'ai déjà fait 2 sorties en partant de là-bas mais je ne pense plus que je puisse aller jusqu'à la station ski au pied. En attaquant par le haut, je n'aurai pas à porter. Quelques bonnes portions de poudreuse, des faux plats montants (moins sympa). Neige pas désagréable sur le bas et au bout d'une dernière langue de neige, je suis à 1155m, pas loin des 1080m de la station.
Je remets les peaux et remonte une seconde fois au sommet. Cette fois, je descends dans la pente nord, mais comme il est plus tard et que le soleil a souvent percé les nuages, la neige est un peu plus lourde que lors de ma première montée. Pas mal quand, sauf sur le bas où les virages sont interdits si je veux avancer. Je descends jusqu'au départ des télésièges, afin de bien dépasser les 2000m de D+. Première fois que je fais une 3ème montée à skis. Mes peaux collent encore à peu près et tiendront sans problème la 3ème montée au sommet. Je rejoins un raquetteur à qui j'explique qu'il ne faut pas bloquer ces raquettes et laisser le talon libre. Photos au sommet et descente finale où cela glisse un peu plus que la descente d'avant.

Autres photos de la coulée sur :
http://forum.grand-massif.net/viewtopic.php?t=1624

Les réactions

Par L'Castor Junior, le 2008-05-02 01:16:32
Pour l'intrus, je dirais une sorte de derrick en fil de fer...
Dommage car les paysages sont vraiment somptueux...
à+

Par piermer, le 2008-05-03 17:53:40
Serait ce effectivement la ligne HT EDF?

Mais encore bcp de neige qui part un peu partout en plaques de fond! belle balade et encore bien de belles sorties au dessus de 2000!

Par ric69, le 2008-05-04 14:39:13
Vu les enneigements et le soleil qui revient, ça commence à descendre dur. En ce moment faut tenir compte de l'heure et des trajectoires ...
A+

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Cliquez sur le graphique pour voir les données chiffrées de la séance.


Cassure


Autre départ


Trouvez l'intrus


Col de la Golèse et Tête de Bostan, mon terrain de jeu pour faire du D+


Eclairage naturel sur la coulée


Mon matos a droit aussi à du repos


1ère descente du jour vers Morillon


Face est du Môle, la neige de la veille a déjà fondue.


Vue de la face prise par un autre skieur vendredi


Les 5 billets précédents

2008-04-16 21:52:07 : Col Ratti et Pointe de Chalune (15-04-08) - 4 photos - 3 réactions

Temps variable avec une limite pluie neige basse, chouette. C'est parti pour le col Ratti depuis Bonnavaz. 2 voitures sur le parking, il n'y aura pas foule. Je traverse le ruisseau pour monter, rive gauche, où l'enneigement est meilleur. Une fois sur la route, je descends pour retraverser le ruisseau et monter sous la Pointe du Replan.

Peu de visibilité au sommet quand j'arrive, mais le temps d'enlever mes peaux, je vois un peu plus. Petite couche de poudreuse très sympa à skier. Je tire à droite et fait une loooongue traversée pour me retrouver au dessus des chalets. J'évite ainsi les traversées des ravins et je descends d'un coup. Super neige.

Revenu sur la route, je remets les peaux et remonte le vallon du Foron. Aux chalets, je vois des skieurs qui se sont arrétés au col du Foron. Je prends leur trace jusqu'au bas du col où je tire à gauche pour monter directement sous le col de Chalune. Le parcours habituel est d'aller en ligne droite du col du Foron au col de Chalune mais il y a sur ce trajet une vieille cassure dans la neige pas très engageante.

Lors de mes passages précédents, sur ce trajet, j'ai toujours galéré sur une neige dure, mais là, la trace est facile à faire. Ne voyant plus rien dans ce jour blanc, je n'insiste pas 15m sous le sommet car la fin ne présente pas d'interet à descendre. J'enlève les peaux et me lane dans la purée de pois. Je me sers de ma trace de montée pour savoir où aller. Dommage car la neige m'aurait permis une descente plus sympa. Une gamelle, n'ayant pas vu une compression. Plus bas, la visibilité s'améliore et je peux me lacher un peu plus.

Retour par la route, sans neige par endroit. Pousse batons et skating sur cette neige non glissante et je suis de retour à la voiture. Il neige encore mais je vois mon premier col sous un beau ciel dégagé, pas de chance mais chouette sortie quand même.

Les photos sont issues d'une photo prise par un randonneur le lendemain matin.

2008-04-11 14:40:29 : Montagne de Bange (29-03-08) - 2 photos - 5 réactions

Optimiste avec mon départ en raquettes à 620 aux Grandes Raies. Effectivement, une fois sur place, pas de neige. Je peux chausser vers 800m et remonte hors sentier la combe plein nord menant au chalet de la Revêche. Les raquettes sont rapidement bien utiles.

Je débouche à un petit col, monte encore un peu pour plonger vers le chalet. Puis droit dans la foret, pour rejoindre l'alpage de Mariet avec son petit lac. Je passe à proximité de Mariet Dessus et remonte, toujours hors sentier, en évitant avec plus ou moins de résussites les rochers et zones fortement boisées. Je traverse la zone dégagée du Loret et monte la bute en face. Je redescends vers les chalets des Trois Bornes et une dernière montée en direction du refuge. L'enneigement, toujours bon, me permet de couper la piste dans des pentes raides. Je retrouve le sentier des lacets qui me permet de retrouver ma voiture. La neige fait vite défaut alors je déchausse mais je ne résiste pas à une trouée en foret et rechausse. Je fait gaffe car les quelques centimètres de neige ne permettent pas de se lacher avec les branches et pierres qui couvrent le sol. Cette fois, je déchausse définitivement mais quitte vite le sentier qui ne dénivelle pas assez vite à mon gout. Est-ce une moto ou une tronçoneuse que j'entends ? Une moto trial qui s'en va avant que je n'arrive. Traversée de champs et je retrouve la voiture.

Un peu de portage mais pas si mauvais choix finalement dans ce terrain qui se prete bien à la pratique des raquettes.

2008-04-09 00:04:50 : Tête du Chateau et Pointe d'Areu (05-04-08) - 8 photos - 5 réactions

Nouvelle sortie dans ce secteur qui offre de longues montées. A la voiture, j'hésite à chausser les skis dès le parking, un skieur arrive sur ces planches donc je chausse d'entrée. Juste quelques passages secs jusqu'à la petite descente puis c'est très bien enneigé, mieux qu'au coeur de l'hiver.

Je croise les skieurs qui finissent leur sortie. Leur dérappage me complique la vie car la neige colle à mes peaux et forme une couche de plusieurs centimètres sous les skis, je m'emploie régulièrement à essayer d'enlever la neige pour retrouver de la glisse. Un passage d'une coulée pas évident car en fort dévers sur une neige dure.

Enfin, la sortie de la forête et une belle moquette où j'avance bien, ayant réussi à enlever la neige de sous mes peaux. Lors de tous mes passages précédents, la neige était en glace une fois la crête atteinte mais pas cette fois, une bonne trace serpente dans la poudreuse. Arrête à la Tête du Chateau.

Mon idée est de descendre dans le bas de la combe des Nants et de repeauter entre Sommier d'Amont et d'Aval. Neige un peu croutée au début mais cela va mieux ensuite. Aucune trace dans cette belle pente. Je retrouve un itinéraire parcouru auparavant en raquettes. Au loin, un skieur acompagné d'un chien descendent. Bonne moquette sur le bas. Je m'arrete avant les coulées, sans aller jusqu'au ruisseau.

Je remets les peaux, vois un husky arriver, puis plus tard, son maitre. Le début de la montée passe bien mais c'est plus dur ensuite. Le sommet de la Tête du Chateau semble tout proche mais quand je regarde mon alti, je vois qu'il me reste du dénivelé à faire. Courtes pauses régulières et je contourne le sommet. Pour une fois, la pente finale de la Pointe d'Areu semble assez enneigée pour y monter à ski. Généralement, le vent emporte toute la neige et il ne reste que la glace et des rochers.

Me voilà en haut, seul vu l'heure tardive. Oups, presque plus d'eau sur les 2,25l emporté. C'est que le soleil a bien tapé et me vaudra des coups de soleil. Un autre skieur, pas matinal, monte à la Tête du Chateau. Je fais bien gaffe sur la première pente, en descendant par moment en escaliers, pour éviter les rochers qui effleurent. Je peux plus me lacher ensuite. Poudreuse d'abord puis une excellente moquette avant de rejoindre la piste de Méry et la forêt. Je me fais plaisir à prendre les épingles à bonne vitesse, en comptant ne pas croiser de monde. 5' de portage et je retrouve la voiture. Fin d'une belle sortie.

2008-04-05 01:05:22 : La Chèvrerie - Graydon en aller-retour (04-04-08) - 3 photos - 2 réactions

La station de la Chèvrerie est fermée, et le haut du domaine de St-Jean d'Aulps également; donc la voie est libre pour être tranquille dans ce secteur. L'enneigement est très bon pour un début avril.

Je monte par la piste au col de Graydon. Je sens bien la différence de neige quand une portion prend le soleil (cela colle) et quand la neige reste à l'ombre des arbres (la glisse est bonne). Descente sympa vers le hameau de Graydon. Je remets les peaux et remonte. La descente orientée sud, est moins bonne, la neige étant plutôt lourde mais excellente sortie tout de même sous le soleil.

2008-03-25 00:10:19 : Pointe d'Andey (18-03-08) - 2 photos - 2 réactions

Il a neigé ces derniers jours alors je retourne à Brison pour monter à la Pointe d'Andey. Une fois dans le village, pas une trace de neige, mince. Je continue, à 1200m, au second départ possible, la neige est pas loin mais pas jusqu'à la route alors je continue jusqu'au plateau.
Plus que 375m de dénivelé à faire pour atteindre le sommet, cela ne fait pas lourd. Très peu de neige au début mais comme c'est de l'herbe dessous, ce n'est pas gênant. Plus haut, la neige récente est bien tombé mais une zone rocheuse est mal recouverte, il faudra que je trouve un autre passage pour la descente.

Dépautage au sommet et j'attaque dans de la neige croutée, bof bof. Je trouve un bon passage dans la forêt et trouve une petite combe avec plutôt de l'herbe dessous, mes semelles aprécient. Il y a encore assez de neige sur l'ancienne piste de ski alors je peux descendre jusqu'à 1300m. Repautage, je remonte au sommet et redescend par le même itinéraire à la voiture. Moins catastrophique que je ne l'imaginais au départ.

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net