La course à pied Les blogs courseapied.net : Serge

Le blog de Serge

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-08-30 20:39:17 : Dent du Villard, crête du Mont Charvet, col de Napremont (30-08-06)

Départ de l'appartement en courant, sous un temps en partie dégagé mais toujours frais. La neige a fait son apparition sur quelques sommets. Pour éviter la route du hameau des Granges, je veux prendre le sentier indiqué sur ma carte. Pas de trace de sentier à son départ mais le lit d'un ruisseau à sec. Cela semble passer alors je m'y engage prudemment. Une chute malgré tout sans gravité. Cela mène directement au Doron de Pralognan qui coule fort alors je dois escalader pour quitter le lit du ruisseau. Première tentative, je retombe en bas. Je passe à la seconde mais doit passer une zone de végétation dense avec des orties, chouette. Je retrouve une habitation, la route et le pont. Que de temps perdu.

Une fois la départementale traversée, je monte en lacet dans la foret puis descend par une piste sur le hameau de la Croix, dire que la route y mène directement sans redescendre ce que l'on vient de monter. Mais je suis un trailer qui préfère les chemins à la route.

Rude montée en foret avec de nombreux lacets puis je débouche dans les prairies avec un peu de plat avant le Laitet. Bonne montée au col du Golet, où aucun panneau n'indique de ne pas prendre à droite pour aller au Rocher de Villeneuve, 100m plus haut. Je prends à gauche vers le col de la dent. Je découvre le relief tourmenté trés étonnant. L'étroit sentier passe par moment entre 2 trous de quelques mètres de diamètres et plusieurs mètres de fond. Je prends un sentier qui va plus vers la direction que je dois prendre. Je me rends compte que ce n'est pas le chemin principal. Après un demi-tour où cela ne passait plus, je retombe sur le sentier principal qui me mène à la dent du Villard. Même type de sentier, très tourmenté. Une fausse alerte qand je pense arriver au sommet, mais non, le vrai sommet et bien plus loin. J'y suis seul. Photos à coté de la table d'orientation. Le plafond nuageux assez bas ne permet malheureusement pas de voir les plus hauts sommets depuis ce beau panorama.

J'hésite beaucoup en repartant et m'engage sur le sentier le plus haut qui s'avère être le bon. Longue descente car le sentier prends vraiment son temps pour perdre de l'altitude. J'arrive à la civilisation, au lac artificiel de la Rosière, sous Courchevel 1650. Je fais le plein d'eau au batiment d'un voie ferrata; où coule une fontaine. J'entends 3 hommes à 50m parlaient de Delebarre, 3ème à l'UTMB. Mon problème d'eau sur cette étape étant résolu (je ne passe pas par un refuge); je repars tranquille le long du ruisseau qui coule au fond de la vallée des Avals. A gauche et j'attaque la très raide montée au col de la Dent, où j'aurai passer plus tôt si je n'avais pas quitter le sentier principal. Le haut de la montée est plus calme et j'arrive à des panneaux. Encore des intersections sans aucune indication mais je prends le bon sentier. Je retrouve ce relief caractéristique et le sentier qui tourne sans arret, monte très raide 10m avant de redescendre d'1 mètres... C'est quand même globalement montant car il faut passer de 2100 à 2400m. Belle vue sur Pralognan.
J'arrive au col de la Grande Pierre, matérialisé par aucun signe. Je prends à gauche le sentier qui descends la raide combe. Les chalets de la Montagne sont bien visibles 400m plus bas. D'après la carte, j'aurai du y passer mais je les évite par un sentier. Un peu de piste carrosable. Mes genoux me font un peu mal en descente. J'ai le choix de continuer la descente jusqu'en bas par le sentier, ou de continuer la piste et plus loin retrouver le sentier montant au col de Napremont. Je me dis que remonter m'évitera 1000m de descente d'un coup alors je continue sur la piste. Samedi, jour de mon arrivée, je voulais faire les 700m du col de Napremont, mais fatigué et vu le mauvais temps, j'ai renoncé. J'arrive au col et continue sur la bosse au dessus pour avoir une plus jolie vue. De toute façon, le sentier ne descends pas directement dans la combe mais passe presque au sommet.
Pause photos à différents endroits car ce sommet est assez plat. Je me caille. J'ai très froid aux mains au début de la descente, avant que cela n'aille mieux. Descente variée avec de la prairie, la traversée d'un pierrier et de la foret pour finir. J'arrive sur la route, emprunté en voiture les 2 jours précédents et je la quitte très vite pour un sentier qui coupe les lacets. Je dois prendre une mauvaise trace car c'est encombré de branches d'arbres, et la fin très raide pour retomber sur la route. Je la traverse, un peu de chemin et ensuite, je n'ai plus de choix, je dois la suivre sur 1km environ. Une bonne montée sur bitume pour finir cette belle ballade.

Je vous conseille vraiment de faire le sentier entre la dent du Villard et le col de la Grande Pierre. C'est vraiment étonnant.
Comme au tour de l'Oisans, la mécanique commence à couiner après quelques jours. Allez les genoux, encore 2 belles randos.

Les réactions

Par piermer, le 2006-08-30 21:21:21
j'apprécie bcp tes commentaires et la précision des détails que je trouve utiles car j'ai parcouru tous ces terrains (qui cachent quelques surprises qd le chemin disparait ..!) ..et puis le chance que tu as avec cetemps qui t'a permis de faire cet excellent reportage photos..
encore amusant .. debut Aout j'ai fais cette rando/course en passant par la crete du mont charvet venant du col du Rateau à 2700-circuit du trail de 33 k de la Courch à pied !!-
c'est très bien Serge!! mais tu as une sacrée forme pour faire ces randos à la suite ..qu'emporte tu com matériel et ravito ?... à part les genoux- les miens sont cuits par les descentes !!)- tu ne donne pas de temps ds ta rando ?tu ne bois pas que de l'eau ??? c'est assez étonnant ta résistance ..as tu un contact en cas de ....? en tout cas encore bravo pour ta "rando" dans cecion des alpres que j'aime bcp ( a part les remontées mécaniques !!) Bon courage pour la suite

Par serge, le 2006-08-30 21:49:45
pour les temps, 3h37 hier sans les pauses, 1880m de D+
aujourd'hui, 4h43 avec 2375m
j'ajouterais les courbes du Polar demain quand la mémoire sera presque pleine.

dans le sac, j'ai de quoi recharger en boisson énergétique, source unique d'énergie qui me convient très bien; quelques gels dont je ne suis jamais servi; de quoi me couvrir : veste de pluie, casquette, gants, collant long.
pas de portable alors chute grave interdite.

c'est comment le col du Rateau car j'ai vu que la course y passait mais pas de sentier sur la carte ?

Par F@bien, le 2006-08-30 22:02:26
C'est marrant de voir ces photos, il y a un peu plus d'une semaine je faisais les championnats de France de course de montagne à Courchevel ... Ca me rappelle des souvenirs ...
Tu n'as pas fait le col de la Loze ? (Point de rencontre des stations des 3 Vallées avec Méribel et Courch' notamment) C'est pile en face de la dent du Villard et on peut y voir bcp de marmottes sauvages.

Par Delphine, le 2006-08-30 23:09:12
Bravo pour cette sortie. Photos toujours sympas qui pourraient inspirer les "créateurs" de puzzles.

Par Phox, le 2006-08-31 08:30:47
Magnifique !

Par piermer, le 2006-08-31 17:39:15
salut Serge.. au col du Rateau 'fectivement ..pas de sentier c'est symétrique de chaque coté et pour cause : direct d'abord droit dans les rochers ( coupant !!) pendant 15mn env en restant bien dans le fond
-j'avais placé / consolidé qq cairns-
puis droit dans lapente moitié caillasse/éboulis -très raide sous le col sur 50 m de deniv - mais çà tient (baton recommandé pour la descente en ramasse)
Pas très cool par tps de brouillard car un vague sentier se redefinit sur les parcours classiques dans le fond de chaque coté . faut les repérer !!!
Merci pour tes infos sur tes tps de parcours et ...ravito ( ce que je me doutais un peu!!) A + le beau temps revient

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Cliquez sur le graphique pour voir les données chiffrées de la séance.


Les différents niveaux de Courchevel


Le relief au sommet, assez soft par rapport à d'autres endroits


La crête menant à la dent du Villard et celle du Mont Charvet dans le prolongement. La vallée des Avals à droite. Pralognan est dans le trou à gauche, non visible.


Du col de Napremont. La prairie menant au col du Golet avec le Rocher de Villeneuve à sa droite. On voit la dent du Villard sur la gauche du col.


Une partie des dents de Portetta. Un sentier alpin permet de remonter la combe au milieu de la photo.


La face nord du Petit Mont-Blanc gravi hier.


Le col de Napremont, 2154m pris depuis la bosse à 2186m


Une partie de ma boucle du premier jour. Le Mont Chevrier et le col de Leschaux à la limite des nuages.


Pralognan, 700m plus bas.


Le Mont-Bochor et ses pistes de ski. La neige doit être présente du coté du col de la Vanoise.


Curieux de savoir par où le sentier va me faire passer pour passer de la zone ensoleillé à la foret.


La vallée de Chavière


Le roc de la Valette


Les 5 billets précédents

2006-08-29 18:38:18 : Col rouge, col de Chanrouge, col des Saulces, Petit Mont-Blanc et col du Mone (29-08-06) - 4 photos - 4 réactions

Après le Tour de la Pointe de l'Echelle hier, le tour du Roc de Peche aujourd'hui. Même départ au parking du pont de la Pêche. Même début mais au lieu de prendre à gauche, je prends à droite et monte le col Rouge, avec ses longues portions de pierriers faciles et son final où l'on comprend le nom du col. Quelques rares flocons tombent. Au loin, je vois un troupeau de bouquetins. Le grand soleil du matin à disparu. Au col, je me cache derrière un rocher pour prendre des photos à l'abri d'un vent froid. Je repars avec en plus ma veste de pluie et mes gants, le bandeau ayant déjà glissé pour protéger mes oreilles. Et je ne suis qu'à 2700m.
Descente sympa, nouvelle pause besoin naturel au carrefour du sentier menant au col Chanrouge. J'enlève ma veste avant d'aborder cette courte montée. Personne dans les parages à part les traditionelles marmottes. Après le col de Chanrouge, c'est une longue prairie roulante. J'arrive au refuge des lacs de Merlet (fermé cette année) à presque 7 km/h de moyenne, moyenne élévée pour moi. Vu le froid, je n'ai pas beaucoup bu mais je remets quand 1.5l d'eau prise à la fontaine dans la poche.
Descente sur le chalet de la Grande Val, où un chien qui garde les vaches qui attendent de se faire traire, vient m'embeter. Je coupe un peu la longue piste et arrive au col des Saulces. Courte descente jusqu'à 2 panneaux qui indiquent le col des Saulces 2371m. Ce n'est même pas un col du point de vue géographique et le vrai col des Saulces et un peu plus haut. De ce point, j'attaque les derniers 300m du Petit Mont-Blanc, montagne qui à mon avis tire son nom de la couleur de la roche qui recouvre une partie de ses flancs.
C'est bouché et le vent souffle alors je ne m'attarde pas au sommet. Malgré ma casquette, la bruine poussée par le vent se pose sur mes lunettes; mais je vois quand même assez pour redescendre au col du Mone. Je finis mon parcours sans avoir à mettre ma veste de pluie, mes manchettes suffisent. De nombreux sentiers descendent du col du Mone, je prends celui en direction du refuge du Pont de la Peche, qui opère une grande traversée sans trop de pente. Je retrouve mon chemin de montée et le même final qu'hier.
Une belle boucle, à peine gachée par d'affreuses remontées mécaniques sur les sommets au dessus de Courchevel. Bonnes sensations sur ce parcours roulant.

Fera-t-il beau demain ?

2006-08-28 20:54:47 : Col d'Aussois, de Masse et de Chavière (28-08-06) - 0 photo - 2 réactions

Mon grand tour de la semaine. Un ciel voilé est annoncé avec de la pluie à 20h, même surement avant car les cartes de Météo France à différentes heures ne disent pas quand la perturbation arrive. Je regarde ma montre tot pour moi, 9h alors tous les ingrédients sont réunis. Un peu de voiture pour rejoindre le parking des Prioux, et éviter ainsi quelques kilomètres ininteressants en fond de vallée à l'aller et au retour.
Je démarre à 10h30 pour la longue piste empruntée par le GR55. Je tourne à gauche vers Ritort ou commence vraiment la montée du col d'Aussois. Personne pendant la première partie puis je double du monde. 2 randonneurs me signalent des chamois au loin. Pas très intéressant après le spectacle d'hier à 40m. J'ai un peu de mal sur la fin de la montée de ce col qui culmine à 2916m. Je fais l'aller-retour à la Pointe de l'observatoire à 3015m; quelques traces de neige fraiche. Vu la température fraiche, mon alti ne se trompe pas trop et annonce pile 3000m, assis sur le rocher sommital. Je regrette de ne pas avoir pris l'appareil photo (j'ai préféré mettre des habits chauds dans le sac) car la vue est bien dégagée sous le plafond nuageux très haut. Le vent souffle alors je ne m'éternise pas.
Dans la descente après la croix, je perds le chemin et descends dans les cailloux. Descente technique jusqu'au refuge du fond d'Aussois où je rajouter 1.5l dans ma poche à eau. Sur le plat, je suis suvi par un chien qui m'aboie dessus. Je le tiens à distance avec mes batons et finalement je décide de crier "Dégage"; cela fait effet et je peux finir tranquillement la descente jusqu'au pont de la Sétéria en prenant le sentier qui descends plus directement dessus.
700m à remonter, une grande partie dans les cailloux. Au sommet, je vois une personne qui semble courir mais ne la croise pas car j'ai encore perdu la trace officielle et il était de l'autre coté d'un rocher quand il était à ma hauteur. Un peu d'hésitation au sommet 2903 qui n'est pas le vrai col. Il faut prendre plein nord et monter encore un peu. Pas de panneau au sommet mais des cairns. Tiens, une tête de chamois, je ne verrais rien d'autre. Nouvelle sortie de piste qui me vaut un peu de désescalade. Descente très technique, avec quelques passage sympas sur du presque sable.
Comme je veux refaire le plein d'eau, je ne prends pas le racourci à partir de la fenetre edf. Un km de piste roulante et j'arrive au refuge de l'Orgère. 1.5l d'eau en plus. Il tombe quelques gouttes, alors je repars avec la casquette. Rude montée par une variante du GR5 et je vois au fond le col de Chavière. Le dénivelé n'est pas très important depuis l'Orgère (850m) mais la distance est grande. Je retrouve le GR55 emprunté en sens inverse l'an passé lors de la Grande Traversée des Alpes et finit l'ascension du col, emmaillé de 3 petites descentes. Les montagnes dans les nuages annoncent la pluie.
Pas facile de rester sur le sentier avec tous ces cailloux dans la descente de Chavière. Je vois l'affreux refuge de Péclet-Polset, mais je n'ai pas à y aller comme les coureurs du Tour des Glaciers de la Vanoise, début juillet, dont j'ai emprunté le parcours depuis le refuge de l'Orgère. Je lève la tête, tiens un bouquetin à 2m du sentier que je dois suivre et à quelques dizaines de mètres de moi. Je m'arrete, l'observe et m'aperçois qu'il y a tout un troupeau qui vaque à ses occupations sans s'inquiéter de moi. Je m'aperçois que je dois être sur le sentier qui va directement au refuge et qu'il y a un autre sentier. Alors je fais demi-tour et laisse ses animaux tranquille. Encore un peu de descente technique sur sentier avant de retrouver la longue, très longue piste. Au début, je coupe les virages par les sentes à vaches mais ensuite, il n'y a plus de virages. Heureusement pour moi, j'ai d'excellentes jambes à ce momment là et je peux dérouler à 13-14 km/h. Il pleut depuis quelques temps. Comme je n'ai pas froid, je ne m'arrete pas et finis fort cette descente. La pluie s'accentue à la voiture. Bon timing.

Superbe tour qui ne fait pas le tour des Glaciers de la Vanoise mais de la Pointe de l'Echelle. Moitié moins de distance que la course, pour 1000m de D+ en moins; donc un parcours bien moins roulant qui me convient mieux.
Un peu de mal dans les hautes ascensions finales mais de très bonnes sensations globales sur ces 6h d'effort avec 2910m de D+.

Demain, à priori le même temps, beau le matin et en début d'après-midi puis pluie.

Quelques photos sur ces différents sites :
- http://www.sportnat.com/LAPOUNEUR/rando/observatoire/observatoire.htm
par 3 membres du zoo ( http://www.42kms.com ), par mon coté descente
- http://www.czarby.com/rando/pointe_observatoire.htm par mon coté montée
- http://www.accompagnateur.net/randos/pedestre/savoie/11-pointe-observatoire-vanoise.php plus tôt en saison
- http://www.montagne-photos.com/descrip_observatoire.htm avec des photos de bouquetins

2006-08-27 19:44:59 : Mont Chevrier - refuge du Grand Bec - col de Leschaux - 1 photo - 1 réaction

Début de ma semaine de rando-course à Pralognan la Vanoise. J'ai repéré 6 itinéraires sur la carte, il ne me reste plus qu'à trouver le bon pour chacun vu les conditions météo pas géniales. Idéalement, je voulais faire la boucle la plus longue aujourd'hui dimanche mais la pluie du matin et les nuages accrochés aux montagnes m'a fait choisir un parcours montant moins haut.
Départ de mon appartement en courant vers le hameau des Granges. Il y a une éclaircie depuis une heure mais cela n'a pas empeché une ondée avant mon départ alors je suis parti avec la veste de pluie. Je démarre la montée, et m'arrete rapidement pour enlever cette veste de pluie et remplacer ma casquette par un bandeau. Fin de l'ascension par un sentier en lacet dans un couloir, ce doit pas etre la meme chose l'hiver. Je débouche sur le plateau du Mont Chevrier d'où partent plusieurs traces. Pas de marquage. Je reste sur ce qui me semble le sentier principal et c'est bon. Je vois mes 2 premiers randonneurs, qui mangent. Je continue la descente, parfois piégeuse quand la végétation recouvre presque la trace. Belle vue sur la cascade de la Vuzelle.
Cela remonte en direction du Mollard (que je mets du temps à trouver) et du col de la Vuzelle, qui n'est pas sur ma carte IGN. Rude montée et j'arrive à proximité du refuge du Grand Bec. Je croise 2 autres randonneurs. Arret au refuge pour remettre un peu d'eau à mes 2.25l initiaux. Je repars et croise un groupe de 2 randonneurs qui arrivent au refuge. Le sentier vers le col de Leschaux et valloné et bien technique. A cause des nuages, je ne vois pas les montagnes à plus de 3000m qui me dominent. Courte montée pour accéder au col de Leschaux. 1100m plus bas, je vois mon point de départ. Tiens, quelques chose qui bouge, une femelle chamois et son petit arrivent sur ma droite. Ils me voient mais continuent leur route 40m en contre-bas. Beau spectacle.
Il ne me reste plus qu'à descendre dans ce sentier technique sans plus. Dans une épingle, je m'enbrouille les jambes et quitte le sentier. Je m'arrete de suite mais j'ai le pouce en sang. Je ne touche à rien et laisse secher dans la suite de la descente. Je vois très nettement le sentier en lacet dans le couloir de l'aller et retrouve ce sentier.
Seulement 3h10 de ballade sans les pauses, 1700m de D+. Pas de neige fraiche à 2550m, mais qu'en est-il à 2900-3000, altitude de mon plus long parcours ?

2006-08-26 02:07:39 : Départ de l'UTMB (25-08-06) - 2 photos - 6 réactions

Comme l'an dernier, je suis présent en tant que spectateur au départ à Chamonix. Ma sortie (1000m de D+ en 47' et 1130m en 1h) ayant duré plus longtemps que prévu, je n'ai pas salué grand monde, faute de trouver quelqu'un parmi 2500 traileurs.

Suivi en direct de la course :
http://live.ultratrailmb.com/

2006-08-19 22:30:23 : Pointe d'Areu depuis Gravin (19-08-06) - 7 photos - 7 réactions

Une montée de presque 2000m d'un coup que j'ai repéré depuis longtemps. La météo semble tenir, j'ai bien repéré l'itinéraire http://perso.orange.fr/trebla-mountain/sortie_ete%20_1_jour_2004/02_tour_areu_300604.htm alors je pars pourr Gravin à coté de Magland, dans la vallée de l'Arve. Départ à 528m pour un sommet à 2478.
Montée sans histoire. Je passe aux chalets de Mont Ferron, terme de la course pédestre, les foulées maglanchardes où j'ai réalisé un podium senior il y a quelques années. Je croise mon premier randonneur qui s'avère être un traileur. J'arrive au pied du passage du Saix, que j'ai bien repéré vu de la voiture. Je double un groupe qui s'est équipé d'une corde. Je tiens mes deux batons dans une main, me tient au cable mis en place et passe sans problème. Le terrain est sec. Je ne vais pas jusqu'aux chalets de Chérente mais monte hors sentier au fond puis sur les flancs de la combe. Je débouche sur la crête à la Tête du Chateau. 4 randonneurs descendent du sommet. Je finis l'ascension pour prendre leur place, seul. Pause photo, un peu de vent et des nuages un peu menacants me font repartir.
Je redescends au niveau du panneau où le col de la Forclaz est indiqué. Descente pleine pente avant de m'apercevoir que cela me fera remonter. Alors, je marche à flanc, et trouve une sente qui me mène au col.
Voyons, comment vais-je descendre ? Il n'y a plus du tout de neige. Des marques "k" indiquent d'aller sur la gauche mais cela ne m'inspire pas. Je reste au milieu. C'est galère au début avant de trouver un zone dans le pierrier où les cailloux sont fins et me permettent de desendre en posant franchement le talon et laisser glisser les cailloux sous le pied. L'arrière de ma guetre remonte sur le tendon d'achille, poussé par les cailloux. A part cela, j'aime bien. Après 2-300m de D-, je retrouve un sentier qui serpente dans le pierrier. Je perds un peu le sentier alors je descends tout droit vers les chalets de Doran. Je vais jusqu'à la fontaine, à coté des chalets et fait le plein d'eau. Je viens de finir mes 2l.
Je remonte la toute fin de la descente pour prendre le sentier menant aux chalets de Mont Ferron. Dans un premier temps, ces des montagnes russes qui ne me font pas perdre d'altitude. Puis, cela descend en foret. Je retrouve mon chemin de l'aller, double le groupe de randonneur que j'avais déjà passé au tout début du passage du Saix et finis la descente. Avec ma pose aux chalets de Doran et la portion vallonée, cela ne m'a pas paru long, ces 1950m de D-.
Demain, si la météo est comme annoncée, je vais juste de l'autre coté de l'Arve pour une sortie du même genre, départ de Lurzier à 550m, sommet de la Tête du Colonney à 2692m.

D'autres photos du parcours :
http://perso.orange.fr/trebla-mountain/zoom_ete_2004/02_tour_areu/01_zoom.htm

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net