La course à pied Les blogs courseapied.net : Serge

Le blog de Serge

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-06-28 18:59:51 : Reprise en vélo (28-06-06)

Arrivée à la Tour, je vois le groupe des jeunes du club de Cluses, qui fait le plein d'eau à une fontaine. Je continue tranquille sur le plat et je me fais depassé par un cadet et un adulte. Pas de réaction de ma part. Suis une féminine et un minine qui après m'avoir doublé, s'arrete de pédaler. Je continue à mon rythme lent et le repasse, toujours sur un petit braquet alors que l'on arrive dans une descente. Il me repasse. J'attends d'avoir perdu suiffisament de vitesse dans la bosse qui suit cette courte descente et je repasse le minime et la féminine. Quelques tours du rond-point pour attendre les derniers et on attaque une montée facile mais longue pour des jeunes. Le cadet prends les commandes, ils sont quartier libre dans cette montée. Je passe devant et accélère progressivement. Seul le cadet reste dans ma roue. D'un coup, j'accélère. Il suit. Je ralentit, il passe devant en accélérant, je reste dans la roue et quand je repasse devant, il me dit salut. Je finis l'ascension plus tranquillement, avec dans la tête une possible reprise des compétitions de vélo pour me frotter à plus fort que moi. Une fois la descente depuis St-Jean de Tholome effectuée, je tourne encore un peu sur du plat et rentre.

Les réactions

Pas encore de commentaire

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Cliquez sur le graphique pour voir les données chiffrées de la séance.


Les 5 billets précédents

2006-06-25 18:40:22 : La Gardiole depuis Névache (24-06-06) - 6 photos - 0 réaction

En rentrant de Ceillac, je fais un détour par Névache, futur lieu possible de vacances en montagne. Je veux vérifier que je peux me connecter à internet avec mon portable. Pour rentabiliser le détour, je fais une rando trouvé sur http://bbmazas.club.fr/Cerces/gardiole.html
Je n'ai pas la carte papier alors je dois faire de tête. Montée soutenue en forêt (plus dense que dans le Queyras) et j'arrive dans le vallon de l'Oule. Je quitte le sentier et prends sur la droite pour rejoindre la crête. Je passe une bosse et ne comprends pas. Je continue un peu et vois le lac. J'ai en fait tourner trop tard. Je longe le Grand Lac de l'Oule et atteinds le col de L'oule. Je fais une traversée dans un pierrier pour rejoindre la crête que j'aurais du emprunter. Je finis l'ascension par la crête. Pause photos au sommet, constitué exclusivement de cailloux.

Je redescends sur une sente peu évidente à suivre sur la Porte de Cristol et descends le vallon de Cristol. Après une remontée, je retrouve le sentier de la montée et ma voiture.

A noter que cette zone est très bien couverte par google map alors en cliquant sur le graphique ci-dessous, on peut voir le sentier que j'ai emprunté, le parking où je me suis garé, les ponts au dessus de la Clarée...

2006-06-23 23:17:43 : Mes premiers 3000 : Tête de la Cula, Pointe des Avers (23-06-06) - 12 photos - 6 réactions

Dernier jour à Ceillac et premier jour de grand beau temps. Au programme, passer pour la première fois la barre des 3000m à pied. Je prends la voiture pour aller au parking des Claux, au bout de la vallée du Cristalin. Par rapport au jour précédent, j'ai ajouté un pot vide de boisson énergétique, afin de m'aprocher le plus possible du volume que j'aurais en juillet. Pas de problèmes avec ma poche à eau.
Je connais le début de la montée et découvre le vallon du cristalin. Il y a quelques randonneurs sur ce sentier. 6.08 km dans la première heure. Je suis étonné de voir le sommet sur ma droite, car normalement, je devrais arrivé au Pas de la Cula et prendre l'arrete sur la gauche pour atteindre le sommet. En fait, le sentier m'amène à la crête sur la gauche du sommet. Je jettes souvent un oeil à mon altimètre, 2999m, 3000M, c'est fait. En fait, j'ai passé cette altitude depuis quelques minutes déjà car mon alti indiquera 3044m au sommet au lieu de 3121m d'après la carte. Je salue un groupe de randonneurs qui finissent de prendre des photos au sommet. J'en fait de même. Le vue est bien dégagée, sauf sur le Viso bien caché dans les nuages.
Je vois un grand groupe sur la crête entre le Pas de la Cula et le col sud du Cristillan, ce qui me confirme que c'est praticable. Descente sur le pas de la Cula et j'entame cette crête sur un sentier. Je double le groupe, passe le col Nord du Cristillan, contourne un sommet, versant Ubaye, et admire un très beau lac en contre-bas du col Sud du Cristillan. Du col, je plonge dans la descente. Traversée d'un long névé avec peu de pente donc peu de danger. 2 randonneurs viennent d'y passer alors je sais que je risque de m'enfoncer au début et à la fin. Je les double un peu plus loin et retrouve le sentier de montée. Je poursuis jusqu'à la passerelle sur le Cristillan, vers 2300m. Je quitte le sentier et progresse dans l'herbe pour contourner des rochers et me retrouver dans le vallon menant à la Pointe des Avers. Cette fois, il n'y a aucune trace à suivre et je choisis mon itinéraire comme je veux. Sous le sommet, je monte sur la gauche pour rester le plus longtemps possible sur l'herbe. Quelques traversée dans les cailloux et j'arrive au sommet, 3089m. Peu de vent, en plein soleil, pas trop chaud grâce à l'altitude, une superbe vue, le pied quoi. Pause photo, remplissage de la poche à eau et coups de soleil.
A part au début, je descends par un autre passage pour quitter la zone sommitale de cailloux. Après dans le large vallon herbeux, c'est impossible de repasser par où je suis monté. Je fais fuire de nombreuses marmottes. Il ne me reste plus qu'à retomber sur un sentier qui doit me permettre d'éviter la dernière pente raide. J'en trouve un qui me mène au dessus d'une zone que je reconnais. J'évite quelques orties et je retrouve le sentier de montée à proximité du parking. Fin de cette ballade et de cette semaine à Ceillac.
Evidemment, avoir passer les 3000m ne m'a rien fait physiquement, j'ai bien été essouflé mais plus par la raideur des pentes que par l'altitude.

2006-06-22 19:42:48 : Crête de la Pointe des Marcelettes au col des Estronques (22-06-06) - 9 photos - 1 réaction

Itinéraire que j'ai trouvé là : http://bbmazas.club.fr/SQueyras/marcellettes.html
Je pensais dans un premier temps monter au col des Estronques par le GR 58, mais j'ai fait cette montée cette semaine, alors finalement, je monte par le col Fromage et le sentier, parcouru en sesns inverse qui rejoint le sentier du col d'Estronques.
Avant cela, j'ai eu des problèmes avec ma poche à eau. Du liquide sortait de l'embout. Je pense que c'est parce ce que j'ai trop souffler dans la poche, qui trop compressé par le reste du contenu de mon sac, voulait évacuer le trop plein. Il va falloir que je teste avant l'Oisans si cela passe avec un sac un peu plus charger.
Une fois le problème réglé, je monte par le GR5, parcouru en septembre dernier en sens inverse. Je ne m'arrete pas au col Fromage et enchaine par le sentier en balcon. En passant par là, je n'ai mis que 3' de plus que le sentier direct pour atteindre la bifurcation à 2519m. Je finis l'ascension du col des Estronques, bien raide par moment. En haut, en 1h10, j'avais estimé 2h pour atteindre le Pont du Moulin, juste sous St-Véran.
Je descends assez vite et double des randonneurs. Je suis étonné, du passage pour traverser un ruisseau. Un pont aurait disparu que cela ne m'étonnerait pas. Une fois la marche d'1 mètre de haut passée en m'asseyant, je traverse sans problème la rivière sans me mouiller les pieds. Je vais jusqu'au Pont Moulin, où coule de l'eau potable dans une fontaine. Je bois juste 2 gorgées car j'ai normalement assez dans le sac. Je sors la carte et repars sur 200m par où je suis arrivé.
La montée est rude sur une piste. Ensuite, le sentier régulièrement marqué serpente de part et d'autres de la piste directe. Des cabanes de Lamaron à la Croix du Curlet, je peux recourir. La vue est sympa sur St-Véran mais des arbres empechent de tout voir d'un coup. Je suis la crête de Curlet. Le vent souffle alors je fais une pause à peu près à l'abri pour ranger la carte. Le sentier que je veux suivre n'y étant pas présent, elle ne me servira pas. Je suis une trace sous le Pic Cascavelier, qui me fait passer dans des cailloux, pas sur que cela soit le bon passage mais je passe et retombe plus loin sur un sentier plus marqué. Je poursuis l'ascension sur la crête avec toujours une trace suffisament visible, qui indique où passer. Quelques passages raides. Je suis un peu étonné de déboucher au sommet. Le vent souffle mais pas trop fort alors je peux faire des photos. D'abord, je sors l'appareil enroulé dans ma veste que j'enfile puis je fais les photos. Je range l'appareil, garde la veste et repars.
Il y a une trace tout le long de la crête. C'est super d'avoir par moment une vue plongeant sur les 2 cotés, St-Véran et vallée du Cristillan. Un passage plus raide dans une cheminée facile, parfois la crête est large, rien de difficile. Un peu de pluie. Je retrouve le col des Estronques et entame la descente sur ce sentier roulant et raide par moment. Plus de randonneurs dans les parages mais des marmottes. 1h10 pour monter au col, vais-je réussir à descendre en moins de 40' pour faire moins de 4h sur le total de la sortie ? La mécanique commence à se faire sentir. Hier, j'ai du trop tiré en m'étirant sur un aducteur, alors une gêne est présente par moment au repos et en courant. Dans cette descente, c'est mon genou qui par moment se fait sentir. Courte pause pour enlever ma veste, il y a beaucoup moins de vent et j'ai chaud. J'arrive à dépasser les 12 km/h sur la longue portion roulante et presque plate sur une piste et j'arrive à Ceillac en moins de 4h. 2150m de D+ à mon alti, qui comme d'habitude indique 50m de moins que l'altitude des sommets et cols.
Encore un superbe parcours. Je redoutais la vision des remontées mécaniques au dessus de St-Véran, mais elles ne se voient pas trop. Demain, mon premier 3000m au programme.

2006-06-21 21:23:49 : Clausis - Albert - Beaubarnon (21-06-06) - 6 photos - 2 réactions

Cette fois, je prends la voiture pour éviter un fond de vallée que j'ai déjà fait. Je me gare sur la petite route du cristallin, au point 1907. Je vais à la Rua des Chalmettes puis continue sur la piste vers le parking des claus. Le temps est couvert, avec un risque de pluie non négligeable, et j'ai remis mes chaussures à la semelle presque décollée. Je continue sur le sentier du col de la Cula, puis prends un sentier pour rejoindre l'étable des Génisses ou cabane de Lavine. Je vois le pont qui permet de traverser le cristallin, mais le sentier n'y descends pas. Je me rends compte en tapant ce CR que j'ai pris le second sentier qui fait un détour avant de revenir vers le pont. Je descends droit dans la pente vers le pont et j'ai le droit à ma première gamelle du jour. Mauvais appui sur de l'herbe humide dans une pente raide, sur les fesses.
J'attaque la montée vers les 2 lacs de Clausis. Je traverse 2 névés que je ne peut éviter, sans danger. Du lac, il n'y a plus trop de sentier sur la carte mais c'est bien balisé sur le terrain. Dans la dernière pente caillouteuse sous le col, je quitte le sentier pour éviter une zone de neige. Au col, je regarde le versant sud pour voir si je fais comme prévu. Cela a l'air de passer alors j'y vais. Je trouve souvent des traces dans cette descente et traversée. Je vois en contrebas la cabane du Tiéroué, et passe sous une petite croix. Je fais une pause dans la montée au col Albert, pour mettre mes manchettes. Il pleut et je prends froid. Au col, j'ai les mains glacées et le vent souffle très fort alors je renonce à la crête menant à la Tête du Rissace. Je descends droit dans la pente à partir du panneau alors que j'imagine qu'il doit y avoir un sentier plus sur la gauche. Un pierrier assez symap à descendre. J'arrive au fond du vallon et prends tout droit en direction du col de Beaubarnon, hors sentier. J'arrive au col mais je ne vois pas toutes les montagnes de l'autre coté du Cristallin, alors je veux monter sur la crête au dessus du col. Je passe par un endroit un peu craignos, puis alors que c'est plus facile, je renonce car le vent souffle trop fort pour que je puisse prendre des photos dans de bonnes conditions. Descente par un autre passage moins difficile et je fais des photos au col.
Début de la descente sans sentier mais sans difficulté particulière, j'arrive dans une nouvelle zone de prairie, pas de moutons mais comme d'habitude des marmottes. Je retrouve un sentier à l'entrée de la forêt. Il est à flanc et me mène dans une clairière. D'après la carte, le sentier descends plus et ne passe pas dans une clairière. Je descends donc dans la foret en espèrant trouver le sentier plus bas. Rien alors je continue. Avant une pente plus raide, je commence une traversée ascendante. Je trouve un passage que dois me permettre d'atteindre la rivière que j'entends. Cela passe avec quelques gamelles, sans gravité. J'ai vu la piste que j'ai prise au début de la sortie alors je sais si je dois prendre à droite ou à gauche une fois que je serais à la rivière et à la route. Je trouve un bon passage et je suis à la rivière. Il y a des pont en bois quand on arrive d'un sentier, mais comme j'arrive de nul part, je traverse en me mouillant les pieds. Je retrouve la route et il me reste 100m à faire pour retrouver la voiture.
Dommage pour le temps qui s'est bien amélioré dans le dernier col. J'aprécie beaucoup ce terrain qui permet de quitter les sentiers et de passer un peu partout. Ma semelle étant sur le point de s'arracher completement dans la première descente, j'ai tiré et rangé le bout de caoutchouc. Encore une ballade sans personne sur une grande partie du parcours.

Des photos de la montée au col de Clausis :
http://perso.orange.fr/daniel.bergero/lac%20clausis/lac_clausis.htm

2006-06-20 19:43:03 : Fromage, Bramousse, Combasse (20-06-06) - 8 photos - 2 réactions

Ce n'est toujours pas le grand beau temps mais pas d'orages alors les conditions sont bonnes (pas trop chaud) pour courir. Je prends la direction du col des Estronques, montée raide et roulante qui me permet de faire un bon effort. Il y a un peu de monde sur ce chemin, le GR 58, tour du Queyras. 130m sous le col, je prends le sentier en balcon qui me mène au col Fromage, sous quelques gouttes. Je remonte en face en suivant bien les lacets plutôt que la raide crête. Je ne comprends pas pourquoi ce sentier est en pointillé sur la carte car sur le terrain, aucune difficulté. Pause photo à l'ancien poste optique. Je vois celui où j'étais hier. Je veux aller prendre des photos sur la petit butte à coté, mais l'appareil s'est éteint, la pluie retombe et le vent souffle fort. Je retourne vite au batiment, mets mes affaires coté abrité, et les range. Je repars pour me réchauffer.
Sentier en balcon, avec de belles vues sur Ceillac. Je vais au point de vue qui domine Ceillac. Demi-tour et je finis la descente sur le col de Bramousse. La pluie s'est arreté et il n'y a plus de vent alors je continue sur mon idée initiale. Je suis en contre-bas la crête de la montagne de Riou verte, la plupart du temps sur des sentiers non cartés. J'arrive au col de la Combasse, et continue sur une sente, versant Guil. Je veux voir s'il y a moyen de rejoindre la Tête de Bouchet. Je m'arrete avant une partie un peu plus raide et retourne au col. De là, j'essaie de trouver le sentier dans le bois d'Enguysson. Je ne le trouve pas mais cette foret est très praticable alors je descends hors sentier. Je le retrouve sur le bas et traverse des champs pour retrouver le centre de Ceillac.

Une première partie très roulante jusqu'au col de Bramousse puis un peu plus aventureuse ensuite, toujours dans un cadre maginfique. Mes jambes se portent toujours à merveille. Mais pas mon autre paire de chaussures dont la semelle montre aussi des signes de faiblesse. Pitié, que cela tienne jusqu'à l'Oisans en juillet alors je n'aurais pas le temps d'en roder une nouvelle paire.

Quelques photos de la montée au poste optique par le col Fromage :
http://perso.orange.fr/daniel.bergero/ceillac01/chambrettes.htm

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net