La course à pied Les blogs courseapied.net : Serge

Le blog de Serge

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-05-25 01:12:17 : La Chèvrerie (24-05-06)

Dimanche, le trail des Allobroges passe au lac du Vallon, et cela me donne l'idée d'aller faire la route de la Chèvrerie en vélo. Montée au col de Jambaz, descente jusqu'au Brévon puis remontée de la vallée jusqu'au parking du télésiège du Torchon, d'où je suis parti lors d'une sortie raquettes. La neige a tout fondue et il n'en reste que du coté du roc d'Enfer, plus sur le parcours du trail. Le lac du Vallon est magnifie, et apparament aprécié des pecheurs. Je vais jusqu'à Bellevaux et prends une petite route étroite et en mauvais état pour rejoindre le hameau de la Côte. Comme c'est 2 kms à plus de 10% de pente, le mauvais état de la route ne me dérange pas trop. Dans l'autre sens, c'est hors de question que j'y passe. Sur le 32*19, cela passe sans trop de mal.
Je retrouve la route principale près des Mouilles, le col de Terramont et retour par le col de Perret, Viuz et la Tour.

Les réactions

Pas encore de commentaire

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Cliquez sur le graphique pour voir les données chiffrées de la séance.


Les 5 billets précédents

2006-05-24 01:12:17 : Pointe des Brasses par les pistes (23-05-06) - 0 photo - 0 réaction

Encore un trail avec les batons. J'ai de légères courbatures aux cuisses, due à la longue descente de la veille. Je l'ai faite tranquille pourtant. Je prends le sentier en foret au dessus de Pouilly, que j'ai mis du temps à trouver l'an passé. Je retrouve les pistes de skis et descends la piste noire jusqu'au bas du télésiège. C'est raidos et loin d'être un gazon bien tondu. J'arrive en bas en ayant fait fuire ce qui de loin m'a semblé être des chèvres. Au télésiège, je prends le même chemin que lors de ma sortie raquettes du mois d'avril. Un grand cerf est au milieu de la piste et s'enfuie. C'est dur cette montée. Quelques passages de clotures me permettent de récupérer. J'arrive au sommet et fais ma traditionelle pause panoramique.
Descente par la crête vers la Joux puis les Herbettes. Descente rapide sur la chapelle puis je coupe à travers champ pour raccourcir et éviter le bitume.

2006-05-23 01:02:24 : Tour de la tête de l'écutieux (22-05-06) - 0 photo - 0 réaction

La semaine dernière : 1h13 de vélo, c'est pas beaucoup et j'ai du retard sur AlainC de kikourou, qui comme moi fait toujours du D+ dans ses sorties. Si, je veux rester premier au cumul du mois sur le dénivelé, je dois mettre les bouchées doubles alors je me dis : au minimum 1000m par jour.
Le rhume de la semaine passée est à peu près parti alors je monte à l'alpage de l'écutieux par le petit sentier sur l'itinéraire du rocher blanc. C'est sympa mais bien moins rapide que par la piste. Je prends ensuite la piste que j'emprunte l'hiver, en sens inverse, en raquettes. J'arrive au pied de l'alpage et monte droit dans la pente. Je veux aller voir où mène une piste non présente sur la carte. Elle s'arrete assez vite alors demi-tour et je teste celle au-dessus dans l'optique de faire tous les sentiers du Môle. Cette fois, je n'ai pas à faire demi-tour et je me retrouve au dessus de Bovère. J'emprunte un petit sentier et retrouve la montée vers Plan Meulet à proximité d'un poteau électrique. Plus qu'à faire la longue descente jusqu'à St-Jeoire.

2006-05-18 00:49:42 : Sortie vélo (17-05-06) - 0 photo - 0 réaction

Après mon week-end dans le Doubs, j'ai mal au ventre et je suis enrhumé et il fait mauvais temps alors peu de sortie. Quand même, le mercredi, je sors le vélo. J'ai la pêche après 2 jours de repos. Alors que je m'apprete à rentrer, je croise un vttétiste, que je crois reconnaitre. J'hésite puis fait demi-tour, au pied d'une montée de quelques kilomètres. Gros effort et je reviens sur lui. Je ne me suis pas trompé et je salue Alain Guimet, qui habite dans mon ancien village. C'est un excellent trailer, bien meilleur que moi. On discute en finissant la montée à un bon rythme. Une descente et je prends un autre chemin et cette fois rentre.

2006-05-15 00:41:43 : Valoreille - Bief - Valoreille (14-05-06) - 0 photo - 0 réaction

Avant de regagner ma Haute-Savoie, je me fais une dernière sortie pour aller voir le Doubs, la rivière qui coule 400m plus bas. J'ai bien repéré les sentiers sur la carte, alors pas de raison de se perdre. Le genou et le tendon d'achille ne font encore sentir. J'hésite à continuer la sortie, mais comme la douleur n'est pas très forte, je cours. J'arrive à Bief sans erreur, mais dans le village, je prends la mauvaise direction pour aller sur le pont qui enjambe le Doubs. Je le trouve et fait demi-tour. Les sensations ne sont pas mauvaises dans la remontée où je cours tout le long sauf quand je dois m'aider des mains pour grimper dans un passage raide rendu glissant par les fortes pluies de la veille. A la fin de la sortie, les douleurs sont encore présentes mais n'ont pas empirées. Un repas et je remercie mes hotes.

2006-05-14 00:28:53 : Off de Valoreille (13-05-06) - 0 photo - 0 réaction

Samedi matin, 3 UFOs que j'ai déjà croisés sur des courses, et un couple d'amis d'Eric, débarquent pour une sortie annoncée à 60 kms et un dénivelé positif compris entre 2000 et 3000m. Il fait beau pour l'instant, la question est de savoir jusqu'à quand, vu que la météo annoncée n'est pas bonne. J'utilise les batons tout le long pour cette grande sortie. Un coup devant à retrotinner dès que cela ne monte plus, un coup derrière avec notre courageuse féminine, inscrite à l'UTMB et qui a déjà finie le grand raid de la Réunion. Montées, descentes, pistes, sentiers, prairies, un peu de tout mais c'est globalement roulant.
Pause casse-croute au bout de 4h, à peu près à mi-parcours. Je ne manges rien mais remets 75cl dans ma poche à eau. Redémarrage tranquille le long du Désoubre, rivière renomée pour la pêche à la mouche. Raide remontée dont je fais la fin en courant pour répondre à une remarque du furet, qui dis "Personne ne cours là". Je continue mon effort jusqu'au replat ou je marche en rond pour récupérer.
Très beau passage dans le Creux de Hauteroche, où l'on passe entre des falaises. La troupe continue son chemin. Pause à proximité d'une maison dont le propriétaire nous propose de l'eau. Il nous indique un nouveau chemin qu'Eric ne connais pas. Nous le décevons mais ne l'empruntons pas. Le temps se couvre. Après un aller de 400m et retour idem pour aller voir un point de vue, la pluie commence à tomber. Nous sommes à une petite heure de la maison. La pluie faible au début tombe vraiment fort et détrempe tout les prés que nous traversons. Pour freiner encore la progression, nous devons trouver un passage pour franchir des clotures. J'ai froid, mes pieds sont trompés. Même final que la veille. Mes jambes vont encore bien grâce au rythme lent et mes nombreuses phases de marche. Une bonne douche et des pizzas fait maison avant que chacun ne rentre. Pendant le repas, j'ai une légère douleur à un genou et à un tendon d'achille. Je dors encore dans ce petit village.

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net