La course à pied Les blogs courseapied.net : Serge

Le blog de Serge

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-04-23 01:01:01 : Plateau des Bornes (22-04-06)

Au programme de ce week-end pour compenser cette maigre semaine : une longue sortie vélo samedi et une longue rando-course dans le Salève dimanche.
C'est la foire dans mon village alors je suis réveillé par une sono, et ma grasse matinée quotidienne alors ! Je démarre vers 13h30. Peillonex, Bonneville, St Pierre en Faucigny. Tranquille jusque là. Cela se corse un peu pour monter à St-Laurent. Descente sur la Roche sur Foron, et à la gare, je veux faire comme j'ai vu sur la carte alors je passe sous un souterrain pietonier et me tape un escalier à remonter. Les marches étaient en pente donc je n'ai pas eu à porter le vélo. De nouveau sur une route, je monte, par moment le en contre bas de l'autoroute vers le col d'Evires. Je ne voulais pas monter par la route normale menant à Orange, pour changer un peu. La montée est plus irrégulière et gravilloneuse, à éviter dans l'autre sens. Au col d'Evire, je prends quelques centaines de mètres la nationale pour tourne à droite, traverse la voix ferrée et prends à droite au prochain carrefour. Dans mon esprit, il fallait ensuite prendre à gauche donc je prends à gauche, même si je lis Cruseilles (là où je veux aller) sur un panneau indiquant d'aller à droite. Bon, c'est parti pour aller rendre une visite imprévue à Groisy. Je suis un peu au pif les panneaux et en vois un indiquant, Menthonnex en Bornes, sauvé. Je retombe plus loin sur la route que je voulais prendre. Les jambes vont bien, je sais que je vais pouvoir faire le plein d'eau plus loin donc tout va bien. Lac des Dronièes, montée sous le Salève. Pause eau à la Muraz, Esery, Reignier. A nouveau un petit bout de nationale, puis j'arrive à Nangy par une petite route, en partie en travaux d'où un peu de cyclo cross. Encore des petites routes pour éviter au maximum les grands axes. Je suis étonné d'être aussi facile après 3h de selle. Bonne moyenne : 26.2 km/h pour ces 86.3 kms avec 1200m de d+.

Les réactions

Pas encore de commentaire

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Cliquez sur le graphique pour voir les données chiffrées de la séance.


Les 5 billets précédents

2006-04-20 00:44:41 : Col de Jambaz (19-04-06) - 0 photo - 2 réactions

Premiers cols de la saison avec Jambaz, Terramont et Perret. Peu de voitures, beau temps, l'idéal quoi. Je monte sans forcer le col de Jambaz. Sur ma lancée de la descente, je fais la fin de Terramont à plus de 35 km/h. Il faut dire que j'ai un cycliste en point de mire que je passe avant le sommet. Temps médiocre pour la montée du col Perret.

42.9 kms en 1:39:50 avec 765 d+

2006-04-18 00:38:46 : But au crêt de l'aigle (17-04-06) - 0 photo - 0 réaction

Après cette première rando course, je veux tester si je récupére toujours aussi bien. Direction Allèves pour monter au Semnoz. C'était le parcours choisi pour ma première sortie raquettes. Je n'étais pas allé jusqu'au sommet, n'y voyant rien à cause du brouillard. Cette fois, il fait beau et doux. Je monte presque tout le long en marchant, enrhume quelques promeneurs. Je surveille ma montre pour voir si j'ai une chance de faire les 1000m de dénivelé en 1h. Comme il y a du plat avant la sommet, je dois prendre de l'avance. Vers 1400m, je rencontre les premières portions de neige puis je n'ai plus le choix de l'éviter. Un pas, cela port, un pas je m'enfonce, alors mon rythme ralentit (d'où la courbe d'altitude qui fait un bel arrondi où lieux du traditionnel triangle). A vue des chalets de Gruffy et du sommet, je décide de ne pas galérer plus longtemps et je fais demi-tour. Petit changement au retour pour contourner les tours St-Jacques. Comme je ne l'ai pas plus vues par ce chemin, il faudra qu'une prochaine fois, je prennes le sentier pour arriver au pied.
Je récupére toujours aussi bien après une longue sortie, tant mieux.

2006-04-17 00:28:07 : Col de Pertuiset et sous la croix du Nivolet (16-04-06) - 0 photo - 0 réaction

Première longue rando-course de la saison. Départ de Drumettaz sous une averse, en cuissard court, maillot technique à manches courtes, manchettes de vélo et casquette. Je connais bien le parcours alors la carte est dans le sac et non dans le porte carte autour de mon cou. La pluie a cessé, la transpiration me coule sur les lunettes alors je fais une pause pour échanger la casquette contre un bandeau éponge. Je continue mon chemin, passe devant un panneau qui indique une latitude fausse d'au moins 100m. J'ai déjà fait ce chemin, alors je voulais à un moment en prendre un autre mais n'ayant pas noté l'altitude de la bifurcation, je n'ai pas tourné à un croisement où rien n'est indiqué. Je continue donc sur le chemin connu, bien sympa dans cette belle foret. Je tourne ensuite en direction du col de Pertuiset. Vais-je trouver de la neige ? Oui mais quelqu'un qui m'a précédé alors j'emprunte ces traces dans les quelques portions, bien à l'ombre, encore enneigées. Le chemin, toujours large, passe sous la falaise alors je me demande pour où il va passer pour franchir cet obstacle. J'arrive au sommet sans encombre et continue quelques mètres pour voir qu'il y a beaucoup de neige sur le plateau. Je retourne au bord de la falaise et admire la vue quelques instants.
Mes nouveaux batons, achétés la veille, sont à la bonne longueur pour la montée. Je vais voir s'il en ai de même pour la descente. J'ai pris cette fois des batons à taille fixe, car un de mes précédents batons ne veux plus rester en position haute. Je doute que n'importe quel mécanisme résiste à la longue à l'usage que j'en fait, alors cette fois, longueur fixe, et je varie ma position de main si besoin.
J'attaque donc la descente pour où je suis monté et la longueur de mes batons me convient, parfait. Je retrouve le croisement et attaque la traversée en foret. Vu qu'il repleut assez fort, je m'arrete à nouveau pour changer mon bandeau pour ma casquette (afin de protéger mes verres de lunettes) et remonte mes manchettes. Plus loin, j'entends du bruit, un chamois court en contre-bas, puis s'arrete, toujours visible. Je m'arrete aussi, le regarde. Il pousse un cri, j'ai peur :-) alors je repars et cesse de le déranger. J'arrive au pied de la montée du passage du croc, dans le sens du Nivolet-Revard 2005, en sens inverse du parcours prévu en 2006. Je monte fort, voir trop fort au début, puis me calme. Je croise mes premiers randonneurs et débouche sous le Sire. C'est une piste de ski et il reste encore de la neige. Je monte, et aux chalets, redescends pour prendre le chemin qui suit, la falaise du Nivolet en contre-bas. Juste sous la croix du Nivolet, j'attaque la descente sur Pragondran. Bien boueuse au début puis cela va mieux. Traversée du hameau puis j'effectue la remontée sur la piste en courant. Descente par le Malpassant sur Méry et retour sur Drumettaz. Prémices de crampes. Je suis presque au bout de mes 3l de boisson pour un peu plus de 4h d'effort. J'ai donc pas mal bu pour lutter contre ces premières températures printanières. Satisfait de cette première sortie qui en appelles d'autres.

De ce que j'ai vu, le parcours du Nivolet Revard 2006 devrait être celui prévu. Les accès au plateau sont déneigés et la neige sur la plateau n'avait pas empeché la course les éditions précedentes.

2006-04-15 00:00:53 : Chalets de Vernand (14-4-06) - 0 photo - 0 réaction

Je n'ai pas pu faire ce parcours cet hiver en raquettes. Il n'a pas assez neigé à basse altitude pour pouvoir faire ce parcours exposé au sud. Je veux essayer de le faire tout en courant. Echauffement sur les premières pentes et j'attaque la portion la plus difficile après le petit pont sur le ruisseau d'entreverges. J'ai déclenché mon chrono au pont et l'arrete au panneau du croisement des chemins. 6'33 d'effort violent pour continuer à courir, 161m de dénivelé soit 1475m/h de vitesse ascentionelle. Je suis curieux de savoir si je fais un meilleur temps en marchant avec les batons. L'effort a été trop important alors je continue la montée en marchant. Pause au sommet et demi-tour. Je rentre par l'herbette d'en bas d'où une remontée. 7.95km, 795m de d+ soit tout juste 20% de pente moyenne.

2006-04-13 23:48:02 : Trail au Vouan (13-04-06) - 0 photo - 0 réaction

Je profite une des dernières fois de ce petit massif sympa (je vais bientot déménager 5 kms plus loin alors ce sera moins intéressant d'y aller). 2 montées au programme, tout en courant, sauf la fin de la seconde, tellement raide que je dois faire attention à mes appuis pour rester debout.

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net